La méthode EPIQR a été développée entre 1996 et 1998 dans le cadre des Programmes de recherche européens JOULE II et avec le soutien de l'Office Fédéral de l'Education et de la Science. L'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (LESO-PB/EPFL) pour la Suisse et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) pour la France en sont les partenaires.
 

Cette méthode est très utilisée en Allemagne, en Suisse et en France où elle a permis de diagnostiquer plusieurs milliers de bâtiments.

 

La méthode EPIQR est appliquée par le Service cantonal du logement dans le cadre de la loi vaudoise du 4 mars 1985 sur les démolitions, transformations et rénovations des immeubles d’habitation (LDTR). Il en est de même pour le canton de Genève. Les principales régies de Lausanne et Genève sont titulaires de licences EPIQR et établissent elles-mêmes des diagnostics pour leurs clients.

Les développements du logiciel EPIQR+ et des bases de données qui lui sont associées sont assurés conjointement par les sociétés Estia et EPIQR-Rénovation, toutes deux implantées sur le site de l'EPFL Innovation Park. La distribution est assurée par la société EPIQR-Rénovation.

©2014 Estia SA

 

EPIQR+

Diagnostic et calcul des coûts de rénovation

Développé conjointement

par Epiqr-Rénovation et Estia