Centrale Hydraulique Covatannaz

Les reproches au projet formulés par les opposants étaient les suivants

  • une atteinte à un cours d’eau naturel,

  • un débit résiduel insuffisant,

  • une production d’énergie négligeable,

  • une non rentabilité du projet

  • la non convocation d’une commission environnementale du canton
     

Dans son arrêté, le TC a écartés l’ensemble des reproches relatifs à l’impact sur la faune, le paysage et la loi sur les eaux et a reconnu que l’impact sur le site était réduit.

Il a toutefois admis le recours au motif que « l’ouvrage projeté n’a pas un apport énergétique suffisant pour justifié l’atteinte - même réduite - qu’il cause à son environnement ».